Kalivie

La saga des mines et des mineurs 

Liens vers ACCUEIL
KALIVIE CAMPUS RECONVERSION SELS & POTASSE PUBLICATIONS

 

Sommaire

Les cités minières

 

Wittenheim Cités minières  

Pour loger son personnel, les MDPA ont construits, autour des puits de mines, des cités minières. On dénombre actuellement en 2003, vingt-neuf cités comprenant plus de  8000 logements.

La découverte de la Potasse datant de 1904, le début d’exploitation de 1910, en 1914 le patrimoine de logements était déjà de 300, en 1924 de 1136 et en 1930 de 4196.

Les MDPA, en dehors des logements, construisaient également dans les cités minières des écoles, églises, coopératives, cantines, salles des fêtes, complexes sportifs, pavillons de santé, bains-douches publiques, foyers pour célibataires, centres de loisirs et maisons des jeunes ainsi qu’une pharmacie, gratuite pour les mineurs, dans la cité Rossalmend.

                                                         

  le bassin potassique
   
  Quelques Cités  ( Colonies )

 

Wittelsheim
cité langenzug cité Graffenwald cité Amelie 2
cité Ensisheim cité graffenwald cité Rosalmend
   
 

Les maisons des mineurs

 

Maisons des mineurs spacieuses, eau courante, grands jardins, habitat gratuit, les maisons pour les mineurs se présentaient, presque pour la totalité, sous forme de logements doubles groupés en cités autour des mines. Les deux logements, séparés l'un de l'autre, comprenaient : électricité, eau courante, tout-à-l'égout et dans certain cas le gaz. L'aménagement intérieur était pratique. Le prototype de maison ouvrière à deux logements comprenait quatre pièces avec une pièce, cuisine et WC avec chasse d’eau au rez-de-chaussée et deux pièces au premier étage. Au sous-sol cave et buanderie et deux réduits formant greniers.

Chaque logement a son jardin de six à huit ares de terrain, ce qui a le double avantage d'aérer les cités en écartant les maisons les unes des autres et permet aux habitants de cultiver légumes et fleurs. En outre, chaque famille dispose d'une petite écurie pour une chèvre ou un porc ainsi que d'un poulailler et d'un clapier.

Les maisons des cités MDPA sont assez diversifiées, pour les unes les porches sont ronds, les autres rectangulaires. Le plein cintre est un symbole de bon accueil et tranche agréablement sur la solidité affirmée par les rectangles des fenêtres. En tout, les cités minières comprenaient sept types de maisons différents :

   
 
maison ouvrier 2 logements maison ouvrier 4 logements maison employé
maison d'ingénieur maison employé dernier modèle maison employé 2 logements
Pulversheim

 

· maison d’employé : type A (habitation individuelle),

           2 pièces – cuisine au rez-de-ch. et 3 pièces au premier étage

     ·   maison d’employé : type B (deux logements dans une maison),

3 pièces – cuisine au r-de-ch. et 3 pièces au premier étage),

   ·   maison ouvrière : type C (deux logements dans une maison),

1 pièce – cuisine au r-de-ch. et 2 pièces au premier étage,

    ·  maison ouvrière : type E (deux logements dans une maison),

1 pièce – cuisine au r-de-ch. et 2 pièces au premier étage,

        · maison ouvrière : type F (quatre logements dans une maison),

1 pièce – cuisine au r-de-ch. et 2 pièces au premier étage.

·  maison d’ingénieur (habitation individuelle),

     2 pièces – cuisine au r-de-ch. et 3 pièces au premier étage,

 ·    maison pour chef de Division (habitation individuelle),

      3 pièces – cuisine au r-de-ch. et 4 pièces au premier étage.

Dans la plupart, le fond de maison même était peint d’un blanc vif sur lequel tranchait les faux bois « style alsacien », les volets, les encadrements de portes et fenêtres en vert, jaune, marron, rouge et les socles en teintes qui vont du bleu au jaune. Enfin, les alignements droits des maisons ont été coupés le plus possible, soit en incurvant les routes, soit en donnant aux maisons par rapport à la rue des reculs différents.

L’institution sociale s’exprimait de plusieurs manières :

·  l’habitat du mineur était gratuit,

·         l’entretien courant des maisons était assuré par les MDPA (services « entretien cités »)

·         l’entretien des jardins des ingénieurs était assuré par les jardiniers des MDPA.

Maisons Des Mineurs en 2006
   
église
        
     
        
      
   
  Autres Batiments du Patrimoine des M.D.P.A
   
caserne pompier
     Direction générale     école marernelle      MJC
    école     cantine AmelieI     CE mdpa
    Tivoli    cantine joseph-else     foyer célibataire
    salle des fêtes Wittelsheim    Blocs collectifs     Ecole des Mines
   
   
   
   
 

Sommaire

Page suivante